Tamazgha
Accueil du site > Lu dans la presse > Mali : Moscou condamne les violences des extrémistes indépendantistes

Mali : Moscou condamne les violences des extrémistes indépendantistes

RIA Novosti, le 29 février 2012

vendredi 2 mars 2012, par Sam

Moscou condamne les actes de violence commis par les séparatistes à l’encontre de civils et de prisonniers militaires au Mali, selon un communiqué mis en ligne sur le site du ministère russe des Affaires étrangères.

« Nous condamnons résolument les actes de violence et de cruauté perpétrés par les extrémistes à l’encontre des militaires faits prisonniers et des populations civiles. Nous soutenons les mesures adoptées par le gouvernement du Mali en vue de sauvegarder l’intégrité territoriale de l’Etat malien et de contrer le terrorisme international », lit-on dans le communiqué.

Moscou se déclare préoccupé par les événements qui se déroulent dans le nord et le nord-est du Mali, où les troupes gouvernementales mènent depuis mi-janvier des combats violents contre les groupes armés du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA).

« Les hostilités déclenchées par le MNLA sous des slogans séparatistes mettent en danger la sécurité et la stabilité non seulement au Mali, mais aussi dans l’ensemble du Sahel. Les nombreuses victimes civiles et l’augmentation du nombre de réfugiés ne font qu’aggraver la situation humanitaire alarmante qui prévaut dans la région à la suite d’une sécheresse et d’une mauvaise récolte », constate la diplomatie russe.

« La crise libyenne, qui a provoqué une prolifération incontrôlable d’armes et d’extrémistes au Mali et dans d’autres pays du Sahel, a considérablement aggravé la situation dans cette région. L’alliance entre le MNLA et les terroristes d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) suscite une inquiétude particulière », souligne le ministère russe des Affaires étrangères.

Les Touaregs faisant parti du Mouvement national pour la libération de l’Azawad luttent pour l’indépendance d’une vaste région englobant le nord-ouest et l’est du Mali, le nord du Burkina Faso, le nord et le nord-ouest du Niger, le sud-est de l’Algérie et le sud-ouest de la Libye.

RIA Novosti

- Lire sur le site de Voix de la Russie

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0