Tamazgha
Accueil du site > Lu dans la presse > La Chine s’inquiète de la situation dans le nord du Mali

La Chine s’inquiète de la situation dans le nord du Mali

xinhua, le 23 février 2012

jeudi 23 février 2012, par Tilelli

La Chine a exprimé jeudi ses préoccupations concernant la détérioration des conditions de sécurité dans le nord du Mali, exhortant les parties impliquées à traiter leurs différends politiques par le dialogue et d’autres moyens pacifiques.

"Nous suivons de près la situation dans le nord du Mali et nous sommes inquiets des problèmes de sécurité et de la détérioration de la situation humanitaire là-bas", a indiqué Hong Lei, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d’une conférence de presse régulière.

La Chine soutient les efforts du gouvernement malien pour maintenir l’unité, l’intégrité territoriale et la solidarité nationale, a-t-il souligné.

Le porte-parole a exhorté les parties concernées à résoudre leurs différends de manière appropriée, par le dialogue et autres moyens pacifiques, et à renouer avec la paix et la stabilité nationales au plus tôt.

La Chine salue et soutient les efforts positifs des pays concernés et de la communauté internationale pour promouvoir le retour de la paix et de la stabilité au Mali, a-t-il ajouté.

Le nord du Mali a été témoin d’affrontements meurtriers entre les séparatistes du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) et l’armée malienne depuis le 17 janvier.

Les affrontements dans le nord du Mali ont causé à ce jour le déplacement de plus de 30 000 habitants.

Le MNLA est la dernière formation du mouvement rebelle qui recherche l’indépendance de l’Azawad, composé des trois régions nord de Timbuktu, Gao et Kidal.

- Lire sur le site de CRI

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0