Tamazgha
Accueil du site > Lu dans la presse > Le pain des pauvres algériens....

Le pain des pauvres algériens....

Selon Ennahar...

jeudi 12 mai 2011, par Tilelli

Pain, semoule et pâtes algériennes en Tunisie et en Libye

Ennahar Online

Les résultats d’une enquête ouverte sur la pénurie de blé dur, destiné à la production de la semoule, a révélé l’implication de deux boulangers dans les régions frontalières, dans la contrebande de cette matière vers les pays voisins secoués par des conflits, à l’instar de la Tunisie et de la Libye

* * Selon les informations obtenues par Ennahar de sources bien informées des ministères du commerce et de l’agriculture, l’enquête ouverte suite à la pénurie de semoule, deux boulangers contrebandiers activant dans des wilayas frontalières, notamment Tébessa où ces produits alimentaires sont acheminés vers la Tunisie et la Libye qui enregistrent une forte demande à cause des crises qui les secouent depuis des mois, notamment en Libye où la situation semble loin de connaître une fin. * Selon les mêmes sources, cette situation risque de s’aggraver dans les régions frontalières si la crise persiste encore. L’Office interprofessionnel des céréales compte transférer le surplus de semoule des wilayas de l’ouest vers celles de l’est et du centre où la demande est plus forte à cause de la contrebande. * Avant, l’Algérie importait les pâtes alimentaires de Tunisie, aujourd’hui c’est l’inverse puisque même les pâtes n’ont pas échappé aux mains des contrebandiers qui les écoulent en Tunisie et en Libye. * * Ennahar/ habiba mahmoudi

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0